club

Les joueurs de légende - Carlos Bianchi

club

Les joueurs de légende - Carlos Bianchi

Publié le 05 Avril 2020 à 12h00 par Ted75 | Photo : Panoramic
En cette période sans football, PlanètePSG vous propose de (re)découvrir les joueurs de légende du PSG. Nouveau volet avec l'attaquant argentin Carlos Bianchi.
C'est l'histoire d'un attaquant qui a marqué de son empreinte son passage au PSG. Arrivé en 1977, parti en 1979, Carlos Bianchi a vécu deux saisons pleines au sein du club de la capitale. Avec une adresse impressionnante devant le but et des records à la pelle.

Une arrivée pas forcément programmée à Paris


Carlos Bianchi signe à Paris en 1977 grâce à une subvention reçue de la mairie de Paris pour financer son transfert. L'Argentin était à l'époque auréolé d'une belle réputation au Stade de Reims, où il a marqué pas moins de 107 buts en 124 matches, dont six buts dans un match face au... PSG en 1974. «?Il y a des jours comme ça. Des fois, vous faites un très grand match et vous ne marquez pas. D'autres fois, vous touchez dix ballons et vous marquez six buts?», dira-t-il plus tard.



Une défaite qui restera la plus lourde de l'histoire du PSG en championnat. « El Goleador » fait donc ses valises à Paris et va continuer d'écrire sa légende de buteur patenté. Le tout en étant myope ! Avec 5/10 à l'œil gauche et 8/10 à l'œil droit. "J'avais du flair, je savais où allait le ballon", déclarera-t-il au micro de PSGTV lors d'une récente visite au Parc en aout 2019.



Dans une interview à France Football, l'Argentin a décrit son arrivée : "Ç'a été un hasard d'y être allé : il me restait deux ans de contrat avec Reims. Mais ce départ a été une décision politique. (...) Daniel Hechter, le président du PSG, a été au courant de ça et il est venu me chercher. J'ai été vendu pour 1,5 million de francs. J'étais content d'aller à Paris, surtout avec un président extraordinaire comme Daniel Hechter. C'était un Monsieur. Qu'il soit président a beaucoup compté dans ma décision d'aller au PSG".

Deux belles saisons mais un gout d'inachevé


Bianchi s'éclate sur le terrain avec une belle complicité avec Dahleb : "On n'avait pas besoin de se parler, je savais très bien ce qu'il allait faire et lui aussi". En deux saisons, il inscrit la bagatelle de 71 buts en 80 matches. Avec notamment un festival contre Troyes en octobre 1977 lors duquel il marque pas moins de quatre buts (8-2).



Il établit surtout des records toujours d'actualité : meilleur buteur du PSG en championnat sur une saison (37), seulement battu par Zlatan Ibrahimovic en 2015/16 (38) et buteur lors de 8 matches consécutifs en championnat, record seulement égalé à Paris par Kylian Kylian Mbappé Mbappé et  Neymar Neymar.

Mais il garde un souvenir amer de son passage dans la capitale : "À vrai dire, je vois mon passage comme un gâchis : nous avions de bons joueurs, mais nous manquions de continuité dans les résultats. Sur mes deux saisons là-bas, nous finissons onzièmes puis treizièmes... Selon moi, le club manquait de professionnalisme".

L'hommage à Hechter et son départ à Strasbourg


En cause de son départ, en plus des moyens, la façon de se séparer du président Hechter : "La façon dont il s'est fait virer du club... Ce n'était pas normal. Cette personne aimait le football, et sans lui, le Paris Saint-Germain n'existerait pas. Quand je vais au Parc des Princes, j'ai l'occasion de le voir... Je peux vous dire qu'il passe comme monsieur tout le monde ! Il est petit et ne cherche pas à se faire remarquer. Il est humble. En cela, c'est quelqu'un que j'estime beaucoup".



L'heure du départ a ainsi sonné à l'été 1979 chez le champion de France en titre, Strasbourg : "J'avais encore deux ans de contrat. Monsieur Borelli (NDLR : le successeur de Hechter) m'a dit que je devais honorer mon contrat, mais je lui ai répondu que le club n'était pas très professionnel. (...) Donc quand je vois des choses qui ne le sont pas, ça ne va pas avec moi. Il y avait des décisions qui n'étaient pas prises. Donc je suis parti."

Mais l'attaquant sait savourer "le fait d'entrer dans la légende du club de la capitale... Dans 40 ans, on parlera des attaquants parisiens actuels comme cela aussi". Une grande carrière où il peut aussi se targuer d'avoir été élu meilleur buteur du championnat à cinq reprises, record partagé avec Delio Onnis et Jean-Pierre Papin.

Bianchi au PSG en chiffres

De 1977 à 1979 : 80 matches – 71 buts.

caractères restants