club

Le Fairplay financier, un bouclier pour les anciens clubs ?

club

Le Fairplay financier, un bouclier pour les anciens clubs ?

Publié le 14 Juillet 2020 à 12h17 par Jean-Christophe | Photo : PSG.fr
Vincent Chaudel est conseiller dans le secteur du sport. Pour l'Equipe, il a apporté son regard vis à vis du fairplay financier.
Pour l'Equipe, Chaudel a eu cette analyse : "Le sujet du FPF est un sujet délicat. On en comprend la philosophie. Mais le système est imparfait. Si on l'applique de façon stricte, il fige les positions. Les clubs comme le Real Madrid, le Barça ou le Bayern ont tellement d'avance qu'on empêche d'autres concurrents de les rattraper."

« On a besoin d'avoir de nouveaux entrants, comme le PSG »


Chaudel a poursuivi : "On se retrouve avec des compétitions comme la Ligue des champions, qui devient beaucoup moins incertaine. On a besoin d'avoir de nouveaux entrants, comme le PSG, Manchester City, pour redistribuer les cartes et recréer de l'incertitude. C'est le paradoxe du fair-play financier. Il est globalement bien pour l'économie immédiate du football, mais durablement, ça pose un problème."

caractères restants
Avatar de sbw8307 sbw8307 5672 - 14 Juillet à 12h29
Le FPF n'est il pas une légende urbaine pour faire peur aux jeunes ?? City et Milan le vont quand même vaciller et c'est pas fini je penses.
Chelsea a déjà investi plus de 90 M sur Werner et Ziyech et sont prêt à claquer 120 M sur Oblak pour un club qui a déjà acheté Kepa pour 80 M .