Coupe de la Ligue

Paris SGLyon
Guimaraes revient sur le traitement réservé à Neymar

Coupe de la Ligue

Paris SGLyon
Guimaraes revient sur le traitement réservé à Neymar

Publié le 05 Août 2020 à 09h01 par Ricardinho | Photo : Le Progrès
Face à Lyon en finale de la Coupe de la Ligue,  Neymar Neymar a de nouveau été la cible des joueurs adverses. Le Lyonnais Bruno Guimaraes a évoqué le traitement réservé au Brésilien.
"Pourquoi je suis sorti en seconde période ? Je ne sais pas, je pense que j'avais pris un carton jaune et que le coach avait peut-être peur que je prenne un rouge, parce que marquer  Neymar Neymar avec un avertissement, ce n'est pas simple !" a rappelé le milieu de terrain de l'OL dans l'Équipe.

« Quand il est passé, j'ai fait la faute »


Avant de reprendre : " Neymar Neymar est très rapide, très vif, pour moi il est incroyable, c'est peut-être le meilleur du monde. Mais je pense l'avoir bien contenu. Et quand il est passé, j'ai fait la faute, deux fois. Sur le coup, on a échangé quelques mots, il n'était pas content mais c'est le foot, si je le laissais s'échapper, je savais qu'il aurait tué le match. Mais après la rencontre, on a parlé, tout va bien entre nous."
Votre avis - Reims-PSG (0-2), que retenez-vous ? 00

caractères restants
Avatar de Makkko Makkko 22578 - 05 Août à 16h49
bah moi j'ai bien aimé le tampon qu'il a pris de marqui apres une de ses fautes !
Avatar de santospark santospark 4 - 06 Août à 12h20
On observera que Guimaraes a fait preuve d’intelligence, contrairement aux stéphanois , il s’est expliqué après la rencontre et tout est rentré dans l’ordre, Neymar est sorti indemne , en revanche les journalistes s’en prennent à Leonardo parce qu’il défend l’institution ne font pas preuve d’intelligence, puisqu’on reproche au p s g de ne pas franchir le cap des quarts, quand vous débutez un championnat alors que se joue la coupe d’europe prouve que c’est du routage de gueule, quand on parle de frilosité, je veux bien mais le geste de Perrin est inconcevable ou encore fofana sur Paredes, bref, on constate que ce club n’est pas aimé et on s’ en moque royalement, pour conclure souvenez vous le titre dans un quotidien marseillais , avant real- p s g