Ligue des Champions

Atalanta BergameParis SG
Cyril Théréau évoque le jeu de Zapata et Muriel

Ligue des Champions

Atalanta BergameParis SG
Cyril Théréau évoque le jeu de Zapata et Muriel

Publié le 12 Août 2020 à 12h31 par Guillaume Faivre | Photo : BFM TV
Alors que le PSG affonte l'Atalanta Bergame ce mercredi soir en quart de finale de Ligue des Champions, Cyril Théréau a évoqué le secteur offensif de l'équipe italienne.
Cyril Théréau, attaquant en fin de contrat à la Fiorentina, a déjà joué avec Duvan Zapata et Luis Muriel, à l'Udinese et à la Fio. L'occasion pour lui d'évoquer ces deux attaquants. "Ce sont deux joueurs très différents. Zapata est très, très puissant, il n'a jamais autant marqué que maintenant. Quand on était ensemble, il tournait autour de dix, douze buts par saison. Mais depuis qu'il est à l'Atalanta, leur manière de jouer lui convient parfaitement, il est très efficace. Alors que Muriel est plus un manieur de ballon. C'était une grande promesse du foot mondial quand il est arrivé en Italie, mais il n'a jamais vraiment réussi à confirmer, même s'il est très talentueux".

Des joueurs différents


"Ils sont différents, donc on ne défend pas de la même manière contre l'un et l'autre. Zapata est plus dans la finition. Quand un ballon traîne dans la surface, il se sert de son corps et de sa position pour prendre le dessus sur son défenseur. Muriel, lui, vient plus chercher le ballon dans les pieds, fait tourner l'équipe. Ce qui est fort, c'est qu'ils marquent beaucoup tous les deux alors qu'ils ne jouent quasiment jamais ensemble (18 buts chacun en Serie A la saison dernière). La chance de Paris, c'est qu'il n'y a pas Ilicic : c'était largement le meilleur joueur de l'équipe. Mais c'est toujours très difficile de jouer l'Atalanta. Offensivement, ça vient de partout. Même les milieux de terrain sont souvent dans la surface. Leur entraîneur les fait jouer d'une certaine façon : c'est un peu le Bielsa d'ici. Quand ils poussent, c'est dur : à chaque fois que la défense adverse essaye de sortir le ballon, ça revient par vagues".
Votre avis - Neymar/Alvaro, à quoi vous attendez-vous ? 02

caractères restants