Ligue des Champions

Atalanta BergameParis SG
Notes > Neymar a vraiment porté le PSG

Ligue des Champions

Atalanta BergameParis SG
Notes > Neymar a vraiment porté le PSG

Publié le 13 Août 2020 à 11h57 par Ted75 | Photo : Panoramic
Le PSG s'est enfin qualifié pour les demi-finales de la Ligue des champions après son succès renversant face à l'Atalanta, à Lisbonne (1-2). Un match au cours duquel  Neymar Neymar a été époustouflant.

Homme du match


 Neymar Neymar (8) : Quel match incroyable du Brésilien ! Il avait promis de « donner sa vie » et il a tenu parole. S'il a connu un creux en début de seconde période, il a livré le reste du temps une partition de très haut niveau. Insaisissable, entre petits ponts, grands ponts, il a tenté pas moins de 15 dribbles dans ce match, un record en C1 depuis 2008. Placé meneur de jeu axial, il a pu exprimer pleinement son talent.



Même s'il a beaucoup gâché dans un premier temps. Auteur d'un gros raté d'entrée (3e), il en a raté encore d'autres (19e, 28e, 42e, 77e). Mais il n'a jamais baissé les bras et a fini par être impliqué sur les deux buts parisiens. Passeur décisif pour Marcos Marquinhos Marquinhos, il lance parfaitement Kylian Mbappé Mbappé sur le second.

Reste de l'équipe


Keylor Navas Navas (7) : Que le portier costaricien risque de manquer pour les demi-finales. Sorti sur blessure à une dizaine de minutes de la fin, il avait encore apporté tout son leadership dans la cage parisienne. Vigilant sur un tir de Gomez (3e), il a ensuite claqué un coup de tête vicieux de Hateboer (11e), avant de repousser une nouvelle tentative de Djimstiti (14e). Ne peut rien sur le but adverse.

Thilo Kehrer Kehrer (6.5) : Sérieux. Le latéral droit s'est surtout contenté de fermer le couloir face aux percées de Zapata et s'en est bien sorti, même s'il est un peu en retard sur une occasion de Djimstiti. Finit mieux et sur sa rare montée, il décale bien  Neymar Neymar sur l'action du 2e but parisien.

Thiago Thiago Silva Silva (6.5) : Imperturbable. Le capitaine brésilien n'a jamais flanché, même s'il a été victime de crampes sur la fin. Seule fausse note : cette action en fin de match où il se troue et laisse Luis Muriel s'échapper au but.

Presnel Kimpembe Kimpembe (7) : Un match de patron. Comme souvent en Ligue des champions, il est au rendez-vous avec un nombre incalculable de ballons récupérés et dégagés. Présent dans l'impact, il ne s'est jamais laissé prendre en défaut.



Juan Bernat Bernat (7) : Pour son premier match officiel depuis un moment, l'Espagnol a été étonnant. On aurait pu le croire à court de rythme mais c'est un des rares qui a encore montré du jus en fin de partie. S'il n'est pas beaucoup monté, il devrait monter en puissance.

Ander Herrera Herrera (6) : Plutôt neutre. L'Espagnol sait ce qu'il a à faire et il le fait bien. Mais il ne dépasse jamais vraiment sa fonction. Intéressant pour couvrir sa zone, il a tendance à prendre peu de risques balle au pied. Remplacé par Julian Draxler Draxler (72e) qui a apporté un peu plus de verticalité.

Marcos Marquinhos Marquinhos (6.5) : Il est celui qui a redonné espoir au PSG avec un but de renard des surfaces et cela restera. Mais il a, par ailleurs, été insuffisant dans les duels et n'a pas toujours été présent sur les points chauds. Il semble avoir du mal à comprendre totalement cette position de sentinelle.



Idrissa Gueye Gueye (6) : S'il a été un peu mieux physiquement, il reste encore frustre techniquement. On ne peut pas reprocher au Sénégalais de ne pas se battre mais il a encore cette tendance à perdre trop de ballons facilement. A cédé sa place à Paredes, qui a été tout de suite intéressant par ses passes laser et bien trouvées.

Sarabia (4) : L'Espagnol a été dans la lignée de ces deux finales de Coupes. Trop tendre dans les duels, pas assez tranchant dans ses courses, il s'est révélé inutile en attaque. Placé à gauche, il n'a pas mis assez de conviction dans ses gestes. Remplacé par Mbappé (60e), qui a apporté toute sa vivacité sur le côté et a fait trembler l'Atalanta. Après deux belles occasions (74e, 81e), il a fini par se muer en passeur décisif pour Eric Choupo-Moting Choupo-Moting.



Icardi (3) : Quelle lenteur. L'attaquant argentin n'est plus dans le coup. Physiquement lourd, il a encore eu toutes les peines du monde à exister avec à son seul crédit une tête largement au-dessus. Remplacé, tête basse, par le héros de la soirée, Choupo-Moting (79e). Intéressant dans ses choix, le Camerounais a fait une entrée pleine d'énergie. Après une occasion de la tête (86e), il a marqué le but vainqueur de près (90e+3) et sera le héros à tout jamais de ce quart de finale de C1.

Votre avis - Reims-PSG (0-2), que retenez-vous ? 00

caractères restants
Avatar de Makkko Makkko 22578 - 13 Août à 12h43
kim ok navas ok neymar ok... les autres ne meritent pas les notes données...
Avatar de letsar8 letsar8 216 - 13 Août à 13h02
Les notes sont vraiment très gentilles. TS 6 - Kehrer 4 - Gueye 4 - Herrera 5 - Marquinhos 4 - Sarabia 3 - Icardi 2
Nanard 2843 - 13 Août à 13h19
D´accord avec vous, ce doit être l´effet qualif, Ney, Kim, Navas OK, tous le autres je leur enlève 1,5 voire 2 points sur ces notes.
Avatar de Loc samjack Loc samjack 2479 - 13 Août à 14h57
Vous avez dû vous prendre la tête pour trouver autant de point à Sarabia et Icardi !
Avatar de JR78 JR78 212 - 13 Août à 20h58
Mais quel match d'icardi !!! Heureusement qu'il remplace le médiocre Cavani. C'est impressionnant ce qu'il apporte de nouveau au jeu de Paris !!! Je suis fan.