Ligue des Champions

C1 - Bayern Munich PSG : Duluc voudrait s'emballer mais...

Ligue des Champions

C1 - Bayern Munich PSG : Duluc voudrait s'emballer mais...

Publié le 08 Avril 2021 à 09h14 par Star
Photo : L’Equipe TV
Dans son édito après la victoire du PSG à Munich (2-3), Vincent Duluc est, comme beaucoup, partagé.
Un maillot PSG à gagner très bientôt sur notre Instagram, rejoignez-nous !
" Si on était raisonnables, on rappellerait immédiatement qu'il n'y a rien à célébrer, et que le sens de ce match dingue et magnifique est surtout de continuer, une semaine de plus, à avoir une trouille bleue, " débute le journaliste sportif dans L'Equipe.

«  Ces victoires arrachées à toute logique...  »


Vincent Duluc se reprend ensuite : " Mais si on était raisonnables, on n'aimerait pas autant ces soirées brulantes, ces parfums d'épopée, cette mythologie des matches sous la neige, et ces victoires arrachées à toute logique, bien plus qu'au hasard. "

«  Provisoire mais somptueux  »


L'édito se concentre ensuite sur le contenu du match : " Une vérité : l'exploit du PSG, provisoire mais somptueux, est la victoire de plusieurs choses mais pas celle du jeu, ni celle de la solidité (...) Le PSG est capable de tout quand Neymar et Mbappé sont à ce point à la hauteur de leur talent et de l'événement, et oui, il sait faire naître un sentiment d'équipe dans l'adversité, ou bien dans ses bons jours. "

« L'espoir ne coute pas beaucoup plus cher que l'inquiétude  »


Vincent Duluc conclut ensuite : " On ne sait toujours pas vraiment quelle équipe est le PSG sur la durée, mais on sait au moins, quelle équipe il peut être sur une soirée où se joue son destin (...) Quand nous serons parvenus à être redevenus raisonnables, il sera l'heure de songer qu'il y a un match retour et de nous en inquiéter. Mais, dans un même élan, nous nous souviendrons que l'espoir ne coute pas beaucoup plus cher que l'inquiétude.
Votre avis - Quelle équipe face au Bayern ? 10

caractères restants
Avatar de sbw8307 sbw8307 6891 - 08 Avril à 14h02
Moi je vois en ce PSG un Atletico Madrid l’année de ça final, contrairement à Duluc j,ai trouvé l’équipe solidaire hier, une équipe qui accepte de subir, défendre et laisser la maîtrise à l’adversaire pour pouvoir le contré par des sorties rapides ‘et ses flèches de devant