Ligue des Champions

C1 - Bayern Munich PSG : Exclu – Jimmy Algérino s'est livré sur le match : « C'était un hold-up héroique »

Ligue des Champions

C1 - Bayern Munich PSG : Exclu – Jimmy Algérino s'est livré sur le match : « C'était un hold-up héroique »

Publié le 08 Avril 2021 à 17h54 par Ted75
Photo : Panoramic
Ancien joueur du PSG entre 1996 et 2001, Jimmy Algérino est revenu pour PlanètePSG sur cette rencontre folle face au Bayern Munich.
Retrouvez tout le programme TV Foot diffusé en France : cliquez !
PlanètePSG – Pour commencer, vous attendiez-vous à un tel match ?
Jimmy Algérino :
Au niveau de l'intensité oui, je m'attendais à un match assez engagé avec une guerre au milieu. Mais je ne m'attendais pas à ce qu'il y ait de la neige (rires). J'ai été plutôt surpris par les erreurs grossières du Bayern en défense sur les buts encaissés. Après, je ne pensais pas à ce score aussi important.

PlanètePSG – Est-ce un succès historique ou un hold-up ?
Jimmy Algérino :
Un hold-up peut être héroïque. La performance est à souligner. Après, on peut se dire que Paris s'en sort bien mais je trouve que défensivement, les Parisiens ont fait moins d'erreurs. Le fait d'avoir gardé cette solidarité a été la clé du succès, avec un Navas énorme aussi évidemment.



PlanètePSG – Par rapport à la performance au milieu de terrain, est-ce que Gueye a eu un rôle prépondérant pour permettre à Paris d'exister ?
Jimmy Algérino :
Il a fait un gros travail d'harcèlement, de récupération. Le fait aussi de mettre Draxler a été un plus car l'Allemand a amené son style athlétique, sa connaissance du football allemand et cette qualité technique pour se projeter rapidement vers l'avant. En face, il fallait bloquer Kimmich et Müller et je trouve que ça a été bien fait.



PlanètePSG – Les mauvaises relances en première période ont tout de même pénalisé Paris et permis au Bayern de s'installer dans notre camp.
Jimmy Algérino :
Effectivement, le Bayern a vraiment pris le dessus après le premier but parisien et heureusement qu'il y a ce geste de génie de Neymar qui amène le deuxième. Je pense que la problématique a été dans le fait de garder le ballon tout en essayant d'aller de l'avant. On a senti les Parisiens pas sereins sur ce plan-là et le Bayern en a profité.

« Danilo a été omniprésent »



PlanètePSG – Qu'avez-vous pensé de la performance de Danilo, amené à remplacer Marquinhos, blessé en cours de jeu, en défense centrale ?
Jimmy Algérino :
La seule chose que l'on peut reprocher, c'est son marquage sur Choupo-Moting sur le 1er but du Bayern. Mais sinon, il a été omniprésent avec Kimpembe, il a fait ce qu'il fallait. Je pensais que la sortie de Marquinhos allait perturber beaucoup plus l'équipe. Même celle de Diallo.



Ce qui a gêné le PSG, c'est de jouer aussi bas, et d'avoir du terrain à couvrir. Pour ressortir les ballons, c'était plus compliqué parce-qu'il y avait plus d'efforts à faire. C'est ce qui a mis en difficulté l'équipe.

PlanètePSG – A droite, en défense, Colin Dagba a été préféré à Thilo Kehrer. C'était votre choix. Qu'avez-vous pensé de sa prestation face à un client comme Coman ?
Jimmy Algérino :
Je l'ai trouvé bien au fil du match, concentré. On sentait au départ qu'il fuyait le duel car il avait cette appréhension que Coman pouvait le déborder. Petit à petit, il a pris ses aises offensivement sur la fin. Cela montre bien qu'il faut faire confiance aux joueurs à leur poste. Et il s'en est bien sorti.



Un Kehrer, par rapport à sa situation actuelle et son profil, serait entré plus durement dans le duel alors que Dagba n'a pas été agressif. C'est ce qui a peut-être dérouté Coman car il doit préférer avoir un défenseur un peu plus rugueux en face que Dagba, qui a plutôt joué l'évitement, et ça a été intéressant pour lui.

PlanètePSG – On a pu également noter l'entrée importante de Herrera dans l'entrejeu.
Jimmy Algérino :
A la base, pour mon équipe, je voulais le voir d'entrée. Et il a fait du Herrera, c'est-à-dire très présent, avec du métier, une certaine agressivité. Et c'est ce qu'il faut face au Bayern. Sachant qu'il n'a pas fait beaucoup de fautes et que globalement, Paris n'a pas eu de carton, cela prouve que l'équipe a bien défendu collectivement.

PlanètePSG – Pensez-vous après ce match que le PSG doit uniquement jouer en contre comme à l'époque d'Ancelotti où le club était critiqué pour cela mais faisait des grandes performances en LdC.
Jimmy Algérino :
Oui, ils ont des capacités de le faire avec la vitesse de Mbappé et la technique de Neymar et Di Maria. La seule problématique, c'est qu'il faut être capables de mettre de l'indécision dans le match. Et si l'équipe ne joue que d'une seule façon, en cas d'erreur, cela peut être plus dangereux.



C'est indéniable que jouer en contre est une force, d'autant plus en marquant vite. Mais il est important d'avoir d'autres solutions et c'est peut-être ce qui a manqué à un moment donné. Paris a trop subi. Je ne pense pas que le Bayern gâchera encore des occasions comme mercredi.

« Mbappé est devenu un joueur hors norme »



PlanètePSG – Un joueur qui n'a pas gâché, c'est Kylian Mbappé. Est-ce que vous pensez que ce poste de numéro 9 est fait pour lui ?
Jimmy Algérino :
Cela peut lui convenir à partir du moment où Paris est dominé et évolue en contres. Mais ça peut être moins évident face à une équipe qui défend plus bas. Après, le fait d'avoir un Kean ou un Icardi en pointe et qu'il puisse tourner autour peut être aussi une possibilité supplémentaire.



Ce qu'il fait est tellement fort, c'est devenu un joueur hors norme. Maintenant, il faut parfaire un peu plus ses capacités, son jeu, notamment dans le domaine aérien, pouvoir améliorer ses points faibles. Pour, quand il sera moins bien ou qu'il sera face à un défenseur aussi rapide, qu'il ait une palette supplémentaire. Mais aujourd'hui, il est dans le gratin des plus grands attaquants du PSG, de France et d'Europe.

PlanètePSG – Neymar, de son côté, a délivré deux passes décisives sublimes. Est-ce qu'il faut le maintenir dans une position libre comme mercredi ?
Jimmy Algérino :
Avec toutes ses blessures, c'est un joueur qui doit être exempté de certains efforts. En Ligue des champions, ça peut être intéressant. Quand on est blessé aussi souvent, on n'a pas de rythme, il faut qu'un collectif suive derrière afin de le laisser plus libre d'exprimer sa créativité.

« J'espère que Navas gardera longtemps sa baraka »



PlanètePSG – Enfin, Keylor Navas est l'autre grand homme du match. Est-ce que le fait qu'il ait été autant sollicité est du au manque de rigueur derrière côté PSG ?
Jimmy Algérino :
Obligatoirement. Quand on voit les buts qu'il prend, on peut regretter que cela a été trop facile pour le Bayern de marquer. Choupo-Moting est quasiment seul, Müller réussit à se démarquer aisément.



On a senti une défense recomposée en cours de match et en difficulté. On peut remercier Tuchel d'avoir déjà fait jouer Danilo en défense centrale, c'est ce qui lui a permis de trouver vite ses repères. En tout cas pour Navas, c'est le propre des grands joueurs de sortir des grands matches dans les moments importants. J'espère qu'il gardera longtemps sa baraka en Ligue des champions.

Nous remercions vivement Jimmy Algérino pour sa disponibilité et sa gentillesse. Retrouvez la deuxième partie de l'entretien lundi prochain où il évoquera le match retour au Parc.
Votre avis - Quelle équipe face au Bayern ? 10

caractères restants