club

PSG : Exclu – Jérome Alonzo compare Neymar et Ronaldinho : « Ils n'ont rien à voir »

club

PSG : Exclu – Jérome Alonzo compare Neymar et Ronaldinho : « Ils n'ont rien à voir »

Publié le 26 Avril 2021 à 16h36 par Ted75
Photo : Panoramic
Ancien gardien du PSG entre 2001 et 2008, Jérôme Alonzo a eu l'extrême gentillesse d'accorder une interview à PlanètePSG. Il a notamment évoqué Neymar et Ronaldinho.
PlanètePSG – Vous avez joué deux ans avec Ronaldinho (2001-2003) et beaucoup aujourd'hui comparent Neymar à son compatriote. Qu'en pensez-vous ?
Jérôme Alonzo :
Pour moi, ils n'ont rien à voir. Les plus jeunes lecteurs n'ont pas connu Ronaldinho, sinon à travers les vidéos Youtube. Mais moi qui ai vécu 24h/24 avec lui pendant deux ans, je sais intrinsèquement que Ronaldinho est plus fort que Neymar. Après, Ney a progressé dans son attitude, mais dans l'image qu'il a laissé, jamais tu trouveras un adversaire de Ronaldinho dire du mal de lui, dire qu'il est un gros con. C'est impossible. Après, il était 100 fois plus fou que Neymar. Et s'il ne l'avait pas été, on aurait été sans doute champions en 2002 et 2003.

On savait qu'il n'avait que 6 ans d'essence, et on a eu la chance de l'avoir eu 2 ans chez nous. Mais j'ai un regret dans ma carrière, c'est de ne jamais avoir été champions à cette époque. En 2001-2002, on a le plus bel effectif de L1 mais pour x raisons, ça n'a pas pris. On peut faire le doublé cette année-là mais il aurait fallu un Ronaldinho à son bon niveau 70% des matches et il l'a fait 50%.



PlanètePSG – Était-il si difficile à gérer ?
Jérôme Alonzo :
Disons qu'on l'avait géré à l'affect lors des matches contre l'OM mais sur le long terme, c'est impossible. La dernière finale contre Auxerre en 2003, par exemple (Ndlr : défaite 2-1) on mène 1-0 pendant plus d'une heure sans Ronaldinho. Il était sur le terrain mais il fait un de ses pires matches. Autant en demies face à Bordeaux (Ndlr : 2-0, doublé de Ronnie), il était le héros mais en finale, il passe à côté. Et là, je me suis dit comment j'ai pu faire deux saisons avec Ronaldinho et rien gagner...

Avec les années qui passent, je me dis que le grand fautif, c'est lui. Parce-qu'il avait la possibilité de nous faire gagner et il n'a pas eu la force de caractère suffisante, comme ce qu'il a fait avec le Barça deux ans après. Il n'était pas prêt à faire des sacrifices, comme se coucher à 4h au lieu de 6h (rires). Mais ça reste un ami pour la vie et je me sens privilégié d'avoir vécu avec cet extra-terrestre. Le regret reste qu'il n'y a pas une ligne sur mon palmarès avec lui.

Nous remercions vivement Jérôme Alonzo pour sa disponibilité. Retrouvez d'autres parties de l'entretien lors desquelles il évoque Keylor Navas et le match contre City.
Retrouvez toute l'actu PSG issue de nombreux médias chez notre partenaire RezoSport.com

caractères restants
Avatar de Ricardinho Ricardinho 195 - 26 Avril à 16h44
Quel gâchis Ronaldinho, et c'est encore plus flagrant lorsqu'on écoute Alonzo...