Ligue 1

Ajax AmsterdamParis SG
Notes > Paris ou l'art de tout gâcher

Ligue 1

Ajax AmsterdamParis SG
Notes > Paris ou l'art de tout gâcher

Publié le 16 Avril 2012 à 15h02 par Ted75
Agaçant. Ce PSG finit par être agaçant aux yeux de tous, à commencer par ceux de ses propres supporters. Le mot "suffisance" revient à la mode, quand d'autres parlent plutôt d'"insuffisance". Le symbole ? Nenê évidemment. Le Brésilien est le mieux placé pour symboliser cette équipe, capable du meilleur comme du pire. Le nul à Auxerre est au final logique, Paris n'ayant pas su tuer le match auparavant. Même Carlo Ancelotti paraît perdu en ayant opéré un coaching plutôt contestable. Mais c'est bien le comportement des joueurs qui reste le plus criticable...
Homme du match :
Nenê (4) : Très difficile de noter le Brésilien. Si c'est lui qui ouvre le score d'une bonne frappe dans un angle fermé (23e), il ne peut pas tout se permettre non plus. Pourtant auteur d'une honorable première mi-temps, avec notamment une bonne louche pour Ménez (45e), le numéro 10 parisien est retombé dans ses multiples travers par la suite. Il tergiverse une première fois dans la surface (66e), avant de louper l'occasion du match en préférant dribbler le gardien alors que Gameiro était idéalement démarqué à ses côtés (69e). Il s'enfonce ensuite dans la surface mais son centre n'a pas trouvé preneur (74e). Nenê s'est cru sur une plage au Brésil ou en Futsal et ne comprend toujours pas, à 30 ans, que le football est aussi un jeu collectif. Quel dommage vu son talent...

Reste de l'équipe :
Sirigu (4.5) : Le portier italien a eu beau repousser un bon coup de tête d'Oliech (60e) et un centre-tir vicieux de Mandjeck (80e), il est coupable en relâchant une frappe pourtant peu dangereuse de Kossoko qui a amené ensuite le but auxerrois (86e). Par ailleurs battu sur un poteau trouvé par Chafni, le gardien parisien a paru agacé par l'apathie de ses partenaires en fin de match.

Jallet (5) : Match assez neutre du latéral parisien, auteur d'un bon tacle dans la surface devant Oliech (61e).

Bisevac (5.5) : Match encore très propre du défenseur serbe. Bien placé, il se fait cependant effacer par Chafni, sur l'action du Marocain sur le poteau (53e). Par ailleurs vigilant, il a fini latéral droit et n'a pu empêcher Kossoko de frapper sur l'action du but.

Alex (5) : Rapidement averti pour une obstruction sur Oliech (18e), le robuste défenseur a été précieux dans le jeu aérien. Auteur d'un beau sauvetage devant Kossoko dans les dernières secondes (90e+4).

Maxwell (5) : Prestation décevante du latéral gauche qui a multiplié les mauvaises relances et n'a pas paru vraiment serein. Sorti sur blessure et remplacé par Armand (63e), tout près de tromper son gardien en détournant un centre de l'intenable Kossoko (82e).

Motta (5.5) : Placé devant la défense, il a livré un match sobre en faisant parler son sens tactique sur les incursions auxerroises. A son crédit, une bonne récupération dans les pieds d'Oliech dans la surface (30e).

Bodmer (5.5) : Positionné relayeur droit dans ce milieu à trois, il a fait parler sa qualité de passes longues avec des transversales bien senties pour orienter le jeu. Une belle ouverture amène d'ailleurs la première grosse occasion de la partie (13e). Malgré une baisse de régime en seconde période, ses passes en première intention ont fait du bien au milieu de toutes ces individualités. Remplacé par Lugano (83e), chargé d'amener plus de présence dans le jeu aérien et positionné aux côtés d'Alex. Mais l'Uruguayen s'est littéralement fait enrhumer par Kossoko sur le but égalisateur.

Matuidi (6.5) : Sans doute le joueur le plus satisfaisant. Très actif, le gaucher a été présent entre les lignes pour apporter le surnombre et jouer vers l'avant. A l'origine du but parisien par sa remontée de balle, son pressing haut sur le porteur du ballon adverse a permis à l'équipe de récupérer de bons ballons. A une belle occasion en fin de match mais s'est emmêlé les pinceaux dans la surface (88e).

Ménez (5.5) : Très disponible d'entrée en balayant toute la largeur du terrain, il a été l'origine de tous les bons coups. Une belle accélération suivie d'une frappe cadrée (6e), une grosse occasion en trouvant le poteau après avoir dribblé le gardien (13e), une talonnade subtile pour Nenê (66e) et deux bons services gâchés par le Brésilien (69e, 74e).

Gameiro (5.5) : Bon en première période, plus effacé par la suite. L'attaquant parisien a retrouvé ses jambes et un peu de confiance d'entrée en étant propre sur chacune de ses prises de balle. A son crédit, une belle talonnade pour Ménez (13e) et un service pour Nenê avant son but. Mais il a ensuite peu à peu disparu de la circulation. Remplacé par Pastore (73e), auteur d'une entrée anonyme. Pas vraiment bon dans un rôle de joker, l'Argentin a tout juste offert un bon ballon pour Matuidi (88e).

Ancelotti (3) : A l'image de son équipe, l'entraîneur italien s'est loupé. Il a pourtant aligné une équipe équilibrée au coup d'envoi avec son fameux système en 4-3-2-1 et la titularisation de Gameiro aux dépens du si décevant Pastore. Mais ses changements ont ensuite interrogé. Si l'entrée d'Armand, remplaçant un Maxwell blessé, n'a pas surpris, que dire des entrées de Pastore et Lugano. L'Argentin est en méforme et cela s'est vu, tandis que l'apparition de l'Uruguayen a une nouvelle fois modifié une charnière centrale qui s'était pourtant bien comportée jusque-là. Et la sanction a été immédiate. A voir l'expression sur son visage, il ne semble pas bien comprendre certains comportements et nul doute qu'il devrait en sermonner certains cette semaine pour ne plus voir tant de gâchis à l'avenir...
Votre avis - Neymar/Alvaro, à quoi vous attendez-vous ? 02

caractères restants
Avatar de stringer stringer 1016 - 16 Avril à 17h20
Fallait mettre Matuidi en un du coup. Donc Nene avant son gros raté avait déjà tergiversé? puis recommence à la 74ème(mais plus bas vous parlez d'une passe de menez..)? bonne louche qui a donné quoi? Après travers c'est rare pour lui, enfin il est moins bon depuis un moment. menez a donné plusieurs ballons mais sinon il a raté comme contr evian.. passeur sur les 3 ratés de nene et gameiro passeur sur les deux gros loupés en première. quid de camara on pourrait le revoir?
Avatar de stringer stringer 1016 - 16 Avril à 17h23
au lieu de parler, prouvez le par des actes!! sinon gameiro passeur sur le but aussi sur le raté de menez mais pas celui de nene je me suis trompé.
Avatar de Waouh Waouh 648 - 16 Avril à 19h08
Ils se la pètent grave les ptits gars..mais ils me GONFLENT..! non seulement on va offrir le titre à MHSC et voire revenir Llle car..attention on va chez eux bientôt !
Avatar de semeike semeike 606 - 16 Avril à 20h27
Moi aussi ils me gonflent vraiment, marre de les voir faire les cakes si ça continu on va finir 3 ème et nous allons les entendre pleurer et trouver des excuses à la c***!! BOUGEZ VOUS !!
Avatar de Loic Uhmann Loic Uhmann 23 - 16 Avril à 20h48
Si on termine le championnat à égalité, un ou deux points de Montpellier... On y repensera à cette action Nenê...
brucelee 5509 - 16 Avril à 21h56
une note realiste celle de carlo sur ce coup la rigolo!
brucelee 5509 - 16 Avril à 22h09
en ligue des champion ne doute pas de son savoir mais l1 pfff lamentable sur ak nous offrées le titre
bob78 18 - 17 Avril à 14h52
Messieurs les nouveaux joueurs et patrons du PSG, sachez que ce club est un club à part ! il faut l'aimer ! il faut aimer son parc des princes, il faut aimer ses supporters et être fier de son maillot ! on s'en fou des grands noms, on veut des guerriers sur le terrain !! pas de starlettes qui font mumusent entre copains le dimanche soir ... Avoir viré Antoine K. pour ça .... bon entendeur salut !
Avatar de semeike semeike 606 - 17 Avril à 18h15
ok avec toi bob78 et d'après quelques infos c'est que les starlettes ne sont pas tous copains exemple néné pastore et gamero menez ceci explique aussi peut etre celà !!
brucelee 5509 - 18 Avril à 15h00
dans tous metiers l ont ne peux pas aimer tous le monde,mais savoir travailler ensemble est imperatif!le salaire pour nous ouvrier fais que nous acceptons un travail avec une ou des personnes que sans aucunes infinités le job est fais,a mediter joueurs parisiens!