Ligue 1

MontpellierParis SG
Le violent clash de Riolo envers Aulas

Ligue 1

MontpellierParis SG
Le violent clash de Riolo envers Aulas

Publié le 21 Février 2019 à 10h52 par Jean-Christophe
Le journaliste Daniel Riolo n'a pas manqué de réagir au tweet du Président Lyonnais Jean-Michel Aulas dans le cadre du match PSG - Montpellier en Ligue 1.
Sur RMC, Riolo a démonté point par point le discours d'Aulas : "Sur chaque phrase il y a une connerie ! C'est costaud quand même. Aulas ment, il fait croire aux gens que le PSG a décidé seul. Ou que c'est la Ligue. La majorité des présidents étaient d'accord pour ce report. Il alimente chez le supporter de base l'idée d'un complotisme."

« C'est du business... »


Riolo a poursuivi : "C'est à la mode en ce moment toutes ces idées malsaines, pourries, qui gangrènent notre société. Il surfe sur la bêtise humaine... Les clubs ont permis au PSG de faire le stage au Qatar comme le PSG a permis aux autres de bénéficier d'une explosion des droits TV. C'est du business..."

« Mêle-toi de ton cul et pas de celui des autres »


Le journaliste a enfin conclu : "Tout le monde croque. Sur la composition, le PSG fait ce qu'il veut. Ce n'est pas l'affaire d'Aulas. Et en plus Paris ne met pas une équipe B ! L'autre il l'ouvre deux heures avant et il se plante puisque le PSG gagne 5-1 ! Le mec, il était en Ligue des champions hier, mêle-toi de ton cul et pas de celui des autres !"

caractères restants
Avatar de andresilly2 andresilly2 8 - 21 Février à 11h05
merci
Avatar de ManyManiax ManyManiax 1173 - 21 Février à 11h21
Grave ca fait du bien, le vent tourne...
Avatar de patdenice patdenice 66 - 21 Février à 16h31
Le trublion de RMC quand il bave sur Verratti et son hygiène de vie il ferait mieux lui aussi de mêler de son cul!!
Avatar de cmai cmai 13386 - 21 Février à 18h46
Quand Aulas va-t-il comprendre que ça ne tourne pas rond chez lui là-haut ?
(Edité le 21 Février à 18h46)
Avatar de yeman yeman 330 - 23 Février à 22h33
C'est vous les médias qui n'arrêtez pas de lui dire, qu'il est un bon président, or qu'il n' est qu'un petit élève de Tapie,qui se permettait d'acheter l'équipe de France. Mais ce temps là est révolu.