Ligue 1

MontpellierParis SG
Souvenirs de Montpellier

Ligue 1

MontpellierParis SG
Souvenirs de Montpellier

Publié le 06 Décembre 2019 à 14h36 par Ted75
Samedi, le PSG se déplace à la Mosson pour y affronter Montpellier. Une confrontation souvent marquante ces dernières saisons.
La Mosson n'est plus vraiment terre d'accueil pour le PSG. Depuis la remontée de Montpellier en Ligue 1, le club de la capitale n'y a remporté que trois matches en 10 matches (pour 5 nuls et 2 défaites). Justement, Paris a essuyé ces deux revers lors des trois dernières confrontations à la Mosson. Heureusement, il y a eu des meilleurs souvenirs auparavant.

La détresse de Hoarau en 2010


A l'automne 2010, le PSG se reconstruit et semble dans de bonnes dispositions. A Montpellier, il s'agit de se racheter à ce moment-là d'un revers à domicile contre Auxerre (2-3). Tout démarre bien lorsque Giuly ouvre la marque sur un corner de Nenê -0-1, 37e) Mais Montpellier réagit. Si Giroud trouve le poteau, Estrada parvient à égaliser (1-1, 42e).



Paris fait le forcing en seconde période mais le duo Hoarau-Erding se symbolise par sa maladresse. Alors qu'il avait le but ouvert, Hoarau trouve le moyen de mettre son coup de tête sur le poteau (67e). Remplacé dans la foulée, il s'effondre en larmes sur le banc. Une image marquante et inhabituelle...

Le show Pastore en 2011


Début de l'ère qatarie, le PSG est encore entraîné par Kombouaré et réalise un début de saison quasiment parfait. A Montpellier, futur champion, les Parisiens font la différence en première période. Jaillissant parfaitement sur un centre de Nenê, Gameiro ouvre le score (0-1, 39e). Puis Pastore, en forme à ce moment-là, va marquer de son empreinte ce match.

Sur un renversement de jeu de Tiéné, l'Argentin arme une volée magnifique qui trompe Jourdren (0-2, 43e). Il conclut ensuite la marque en profitant d'une bourde du portier adverse pour le devancer et marquer dans un angle fermé (0-3, 80e).



La colère de Leonardo en 2012


Match particulier en ce 11 novembre 2012. Alors que le Paris d'Ancelotti se cherche encore, ce match à Montpellier, champion en titre, symbolisera les difficultés du club. Pressés haut, les Parisiens subissent un coup du sort avec l'expulsion sévère de Sakho sur une faute présumée sur Charbonnier. Expulsion qui vaudra une colère mémorable de Leonardo à Canal + (voir ci-dessous).



Concernant le match, à dix, Paris va marquer grâce à Maxwell, auteur d'un splendide lob (0-1, 37e). Mais Montpellier égalise finalement grâce à Cabella (1-1, 60e). Un nul au gout amer.

Votre avis - Reims-PSG (0-2), que retenez-vous ? 00

caractères restants