club

Les matches de légende - PSG-Steaua Bucarest 1997

club

Les matches de légende - PSG-Steaua Bucarest 1997

Publié le 28 Mars 2020 à 12h00 par Ted75 | Photo : Panoramic
En cette période sans football, PlanètePSG vous propose de revivre les matches de légende du PSG. Nouveau volet avec le tour préliminaire retour de Ligue des champions face au Steaua Bucarest (5-0).
Voilà un match disputé dans un contexte pesant. Rappel des faits : deux semaines auparavant, le PSG s'incline à Bucarest (3-2). Mais en alignant Laurent Fournier, suspendu pour accumulation de cartons jaune la saison précédente, le club se fait sanctionner et perd finalement ce match sur tapis vert (3-0).



C'est donc une histoire de fax égaré qui peut menacer Paris de perdre environ 13 millions d'euros (le cout d'une non-participation à la C1). Dans les jours qui suivent, les médias s'en donnent à cœur joie pour moquer le club de la capitale. L'exploit est ainsi demandé au retour : remonter cette défaite 3-0...

Un Parc électrique


Equipe du PSG : Revault – Algérino, Roche, Le Guen, Domi – N'Gotty – Raï, Leonardo, Gava – Simone, Maurice (J. Leroy, 76e). Entraîneur : Ricardo.


Dès l'échauffement, tout le Parc a senti que cette soirée serait particulière. Sous une pluie battante, les supporters ont en effet mis une ambiance des grands soirs en ce soir de fin d'été. D'entrée de match, le bruit est assourdissant et met sous pression l'adversaire roumain. Maurice se fait ainsi tirer le maillot dès les premières minutes et obtient un penalty transformé par Raï (1-0, 2e) !



L'exploit est en marche. Paris met une pression folle et oblige Bucarest à défendre bas. Les situations dangereuses s'enchaînent et le club roumain finit par craquer sur un corner de Leonardo repris par la tête plongeante de l'intenable Rai (2-0, 23e), puis sur un nouveau service du Brésilien vers Simone, auteur d'un tir rasant du gauche (3-0, 31e). Le meilleur arrive...

Le bijou du 4e but


Le Parc est euphorique et va basculer dans la folie avant la pause. Avec un contre magnifique parti d'une relance parfaite de Le Guen du gauche. Simone talonne vers Leonardo qui voit l'appel de Maurice et le lance sur un plateau. L'attaquant français s'échappe, alors qu'une clameur incroyable parcourt le stade. A l'entrée de la surface, son tir fait mouche (4-0, 41e) ! Incroyable but, le PSG mène 4-0 à la pause...



A la reprise, Raï inscrit même un triplé en reprenant un coup franc de Leonardo de la tête (5-0, 56e). De quoi assurer tranquillement ce succès et permettre à Paris de gérer son large avantage. 5-0 : la qualification est obtenue. Leonardo, en instance de départ pour l'AC Milan, peut partir l'esprit tranquille. L'actuel directeur sportif a grandement aidé l'équipe à se qualifier pour la Ligue des champions avec quatre passes décisives !

Denisot aux anges


Comme souvent, le président de l'époque, Michel Denisot, a eu les mots justes après la rencontre : "C'est une des plus fortes et plus émouvantes soirées de ma présidence. Je remercie les joueurs, Ricardo, Artur Jorge qui nous a téléphonés. A commencer par le public du Parc qui est le meilleur de France. Ce que vient de faire Paris est exceptionnel alors qu'il n'y avait que 4% de chances. Il y a eu une erreur de commise par le club et les joueurs l'ont réparé avec beaucoup de panache".



Ricardo dira que ce match "vaut un titre", tandis que les joueurs évoqueront la solidarité du groupe. Le Guen décrira "une belle soirée qui vient après une quinzaine très dure à vivre", quand Raï insistera sur l'état d'esprit : "Le foot est magique. Je connaissais la force mentale de ce groupe. Dès qu'on a su la sanction, on ne s'est pas éparpillés, à penser quels sont les coupables. On a passé une semaine dure, on s'est bien concentrés afin de tout relâcher ce soir".


caractères restants
Avatar de LoloKOBAuvergne LoloKOBAuvergne 12 - 29 Mars à 12h07
Un de mes plus beaux souvenirs de supporter !!! mais que de regrets quand tu vois l'équipe et les joueurs qu'il y avait. Comment en est-on arrivé à vivre les saisons qui ont suivi .... dégoûté !!!