club

La préparation physique en cause ?

club

La préparation physique en cause ?

Publié le 08 Février 2016 à 19h58 par Dimitri Kouezi
Dans une semaine, le Paris Saint-Germain accueillera Chelsea pour le compte de son huitième de finale aller de Ligue des champions. Le club parisien pourrait se présenter à cette occasion sans deux joueurs importants, Marco Marco Verratti Verratti et Javier Pastore. D'où la question de la préparation physique parisienne.
En effet, souvenez-vous la saison dernière quasiment au même moment le Paris Saint-Germain s'apprêtait déjà à affronter Chelsea en huitième de finale de Ligue des champions avec une équipe décimée par les blessures. Trois jours avant de recevoir les Blues, le club parisien avait terminé son match contre le Stade Malherbe de Caen à neuf contre onze à cause de pépins physiques.

Aujourd'hui, le groupe de Laurent Blanc n'en est pas là mais tout de même. Le cas de son milieu de terrain, Marco Marco Verratti Verratti suscite des interrogations. Touché au pubis à la mi-janvier, l'Italien a fait son retour quelques jours plus tard pour le déplacement à Saint-Etienne (ndlr : le 31 janvier) pour retourner à l'infirmerie derrière.

Une gestion remise en cause ?


Alors faut-il remettre en cause la gestion du coach parisien, Laurent Blanc qui depuis demande de la patience, ou bien alors pousser le problème plus loin et se tourner vers la préparation du club parisien.

Depuis l'arrivée des Qataris en 2011, le PSG a pris l'habitude d'effectuer sa préparation pour la seconde partie de la saison du côté du pays du Golfe avec pour objectif d'être au top de sa forme au moment du retour de la Ligue des champions. Mais force est de constater que depuis deux ans, même si l'année dernière l'inter-saison s'était déroulée au Maroc, le club de la capitaine aborde cette période plutôt diminué que renforcé.

Car en plus de Marco Marco Verratti Verratti, Javier Pastore a lui aussi subi une rechute même si pour ce dernier la saison est un véritable cauchemar depuis qu'elle a commencé. Mais on a également vu le défenseur et capitaine Thiago Thiago Silva Silva récemment être préservé pour des petites douleurs ou encore son compère de la défense David Luiz inquiété le staff en se touchant le genou après la demi-finale de Coupe de la Ligue contre Toulouse fin janvier.

Sans oublier, Adrien Rabiot revenu simplement contre Marseille après une blessure à la cheville. Tout ça pour dire qu'en face, Chelsea se présentera avec son effectif quasi au complet (excepté Kurt Zouma sorti sur civière ce week-end contre Manchester United après une mauvaise réception).

Il faut espérer que tous ces pépins ne pénaliseront pas le PSG dans sa quête à la Ligue des champions et cela commencera dès le huitième de finale contre Chelsea, que le club Rouge et Bleu avait tout même éliminé la saison dernière.

caractères restants
Avatar de Makkko Makkko 21799 - 08 Février à 20h09
bah non je vois pas de soucis en soit, mais comment ne pas avoir de fatigue/blessure en jouant tous les 3 jours??? janvier fevrier sont juste 2 gros mois a se taper si on est concurrent sur 4 compétitions!!! oui 4 !!!!
Avatar de Okodane Okodane 9045 - 09 Février à 09h01
Non la préparation physique est très bonne au contraire, vu que les joueurs arrivent à enchaîner les matches, non sans peine, mais en ne les finissant pas sur les rotules. Les blessures peuvent avoir été contractées bien avant. Et quand t'as des blessures comme des pubalgies ou autres qui peuvent te suivre toute ta carrière, je ne vois pas en quoi le travail du staff est à remettre en cause. Autant la saison dernière je ne comprenais l'entêtement du staff à faire jouer des mecs sous infiltrations, autant cette saison c'est plutôt bien géré dans l'ensemble. Les blessures c'est normal qu'elles arrivent. On a juste un peu de malchance sur ce coup.
Avatar de ZeviuS ZeviuS 864 - 09 Février à 09h13
Vu l'enchaînement des matchs même avec la meilleure préparation physique du monde c'est obligé que nos joueurs finissent par se blesser. Ceux qu'il faut blâmer sont à la Ligue et à la FFF...
Avatar de Kozuku Kozuku 9699 - 09 Février à 11h16
C'est surtout la période qui veut ça.. Janvier/février, terrain moyen voire médiocre (sauf à domicile et quelques exceptions), temps de m*** et matchs tous les trois jours. Il en faut pas plus pour que le groupe soit un peu juste physiquement. On joue toutes les compétitions à fond donc c'est normal d'en arriver là. Et puis forcément, on tire des L1 en CdF, Toulouse, Lyon.. donc des matchs un poil plus compliqué physiquement que contre des L2/CFA. Je ne pense pas que la prépa physique de mi-saison soit à remettre en cause mais plutôt cette CdL qui augmente le calendrier.
deuzaplu 38 - 09 Février à 13h48
Alors ça voudrait dire que les préparations physiques sont encore plus mauvaises au Bayern et au Real ...faut arrêter.