club

Choupo-Moting, un départ dans l'anonymat

club

Choupo-Moting, un départ dans l'anonymat

Publié le 13 Juin 2020 à 13h00 par Ted75 | Photo : Panoramic
Arrivé en 2018, Eric-Maxim Eric Choupo-Moting Choupo-Moting repart sans avoir vraiment marqué son passage au PSG. Le Camerounais a laissé un drôle de sentiment aux supporters parisiens.
Au départ, à son arrivée lors du dernier jour du mercato estival en 2018, il devait jouer que le rôle de doublure d'Edinson Edinson Cavani Cavani. Au final, il aura fini en tribunes. Pendant deux saisons, les supporters du PSG ont appris à connaître ce grand gaillard qu'est Eric-Maxim Eric Choupo-Moting Choupo-Moting. Un joueur reconnu par tous pour son bon état d'esprit mais qui n'aura que peu marqué sportivement le club parisien.

Des débuts pourtant prometteurs


Arrivé en provenance de Stoke, Eric Choupo-Moting Choupo-Moting était un peu la recrue inattendue de cet été 2018. Un joueur voulu ardemment par Thomas Tuchel, son ancien coach à Mayence : "Nous cherchions un joueur fort dans les airs, capable de contrôler des ballons hauts, fort dans les duels aériens. Eric a un caractère top, c'est un joueur de top niveau. Il peut avoir un impact même pour une minute. Il est habitué à sortir du banc, il est toujours positif. Nous cherchions depuis longtemps un joueur avec ces caractéristiques".

Le Camerounais ne met pas longtemps à prouver qu'il peut constituer un remplaçant fiable, en marquant dès sa deuxième entrée en jeu à Rennes (1-3) et en se montrant souvent précieux dans la conservation du ballon, à l'image de son entrée en tant que milieu gauche face à Liverpool lors d'un succès important (2-1).



Entre-temps, il est même titulaire au Vélodrome pour un OM-PSG d'octobre 2018 en raison de la mise à l'écart (très temporaire) de Kylian Mbappé Mbappé. Son aventure continue de suivre une bonne trajectoire début 2019. Utilisé en coupes, il réussit deux passes décisives face à Strasbourg (2-0) et contre Dijon (3-0). Lors de ce dernier match, son nom est carrément scandé à plusieurs reprises par un Parc séduit par son état d'esprit.



Quand Choupo se transforme en gardien


S'adaptant parfaitement à son rôle de joker, le Camerounais semble à sa place. Jusqu'à ce fameux 7 avril 2019 et ce PSG-Strasbourg. L'équipe est alors encore meurtrie par son élimination en Ligue des champions face à Manchester United et ne tourne plus vraiment. Choupo a l'occasion de jouer d'entrée et ouvre même le score. Vient ensuite l'invraisemblable.

A la 28e minute, Nkunku est bien lancé par Dani Alves et pique bien son ballon face au gardien alsacien. On croit alors au 2-0 sauf que Eric Choupo-Moting Choupo-Moting stoppe involontairement ce ballon sur la ligne. Le ballon ne rentre pas. Se croyant hors-jeu, le Camerounais a voulu éviter de toucher la sphère... en vain.



Ne fuyant pas ses responsabilités, il reviendra sur cet épisode après le match : "Même moi je ne comprends pas ce qui s'est passé. Au début, je pensais que Nkunku allait me donner le ballon et ensuite j'ai pensé que le défenseur allait l'intercepter. Je me suis cru hors-jeu et mon réflexe a fait que ça ne rentre pas. (...) Les sifflets ne m'ont pas touché. Il faut garder la tête haute".



La rédemption puis l'anonymat


Le joueur se rebiffe toutefois au début de la saison 2019/20. Il connaît ainsi une période faste fin aout. Avec un doublé mémorable (son seul au PSG) face à Toulouse. Son premier but est de toute beauté avec enchaînement d'une roulette puis d'une frappe parfaite.



Il enchaîne ensuite avec un nouveau but à Metz, de la tête. Avant de disparaître progressivement des radars avec le retour de  Neymar Neymar. Mi-octobre, il aura bien sa chance en étant titularisé à Nice et à Bruges en Ligue des champions mais ses deux prestations en tant qu'ailier gauche seront extrêmement décevantes, de quoi obliger Tuchel à le laisser sur la touche, voire en tribunes.

Il aura donc inscrit son tout dernier but au PSG lors d'un match de Coupe de France face à Linas-Montlhéry début janvier (0-6) et joué ses dernières minutes au club lors d'une autre rencontre de Coupe de France à Pau fin janvier (0-2). Sympathique à défaut d'avoir été vraiment utile pour le PSG, Eric Choupo-Moting Choupo-Moting rejoint la longue liste des castings manqués du club parisien.

Eric Choupo-Moting Choupo-Moting en chiffres


56 matches – 10 buts. Champion de France à deux reprises (2019, 2020).

caractères restants
Avatar de Makkko Makkko 22203 - 13 Juin à 13h11
merci pour cet article, parce que ce joueur moi je l'aimais bien. En tout cas un vrai joueur d'équipe ! en L1 ça suffisait finalement. Le paradoxe, c'est qu'il est bien meilleur en fait a gauche, mais c'est dans l'axe qu'il a mieux réussi. Néanmoins je trouve qu'on lui a pas donné assez de chance. sa stats n'est pas pire que des lavezzi ou outre finalement, surtout en faisant bcp de fin de matchs.
Avatar de Popincourt Popincourt 1800 - 13 Juin à 13h42
Il a été pris comme joueur de complément qui ne fait pas d'histoire si il ne joue pas et là dessus il n'y a rien à dire. Personne n'a pensé qu'il allait marquer le club et surtout pas lui alors bon vent et j'espère qu'il trouvera un club qui lui va bien.
Avatar de Ricardinho Ricardinho 135 - 13 Juin à 16h06
Pas assez fort pour le PSG c'est sur, mais un grand bonhomme. Bonne chance à lui pour la suite !
Avatar de sbw8307 sbw8307 5538 - 13 Juin à 20h35
Kouassi qu’on nous annonce qui va signer au PSG ne signera finalement pas
Avatar de sbw8307 sbw8307 5538 - 14 Juin à 09h43
Un bon gars Choupo, il sera remplacer par Kalimuendo dans la rotation